La Région Émilie-Romagne, en partenariat avec le ministère italien des Affaires étrangères, a préparé une campagne de communication axée sur le "made in Italy" et l'excellence italienne dans le domaine automobile. Alfa Romeo a choisi cette occasion pour les débuts officiels de la Giulia GTAm. La nouvelle supercar, arborant le célèbre "Biscione", dont le logo apparaît déjà sur les combinaisons de course des pilotes de l'équipe Alfa Romeo Racing Orlen, a été l'invitée d'honneur dans les stands, aux côtés des pilotes Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi.

Durant sa phase de développement, ils ont soutenu l'équipe Alfa Romeo avec des séances d'essai axées sur la mise au point de l'auto. Avec sa "soeur" la GTA, la Giulia GTAm se veut l'héritière de la Giulia Gran Turismo Alleggerita de 1965, l'un des modèles les plus réussis de l'histoire d'Alfa Romeo. Grâce à la synergie fructueuse avec l'équipe suisse Sauber Engineering, la Giulia GTAm adopte des solutions techniques et aérodynamiques qui sont un clin d'oeil au monde de la course et de la Formule 1, comme l'utilisation de matériaux ultralégers et de composants en fibre de carbone, pour améliorer le rapport poids/puissance et affiner l'aérodynamique; ou les jantes de 20" avec un unique écrou de blocage de roue, une solution issue des monoplaces en F1, mais unique chez les berlines routières actuellement commercialisées.

La Région Émilie-Romagne, en partenariat avec le ministère italien des Affaires étrangères, a préparé une campagne de communication axée sur le "made in Italy" et l'excellence italienne dans le domaine automobile. Alfa Romeo a choisi cette occasion pour les débuts officiels de la Giulia GTAm. La nouvelle supercar, arborant le célèbre "Biscione", dont le logo apparaît déjà sur les combinaisons de course des pilotes de l'équipe Alfa Romeo Racing Orlen, a été l'invitée d'honneur dans les stands, aux côtés des pilotes Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi. Durant sa phase de développement, ils ont soutenu l'équipe Alfa Romeo avec des séances d'essai axées sur la mise au point de l'auto. Avec sa "soeur" la GTA, la Giulia GTAm se veut l'héritière de la Giulia Gran Turismo Alleggerita de 1965, l'un des modèles les plus réussis de l'histoire d'Alfa Romeo. Grâce à la synergie fructueuse avec l'équipe suisse Sauber Engineering, la Giulia GTAm adopte des solutions techniques et aérodynamiques qui sont un clin d'oeil au monde de la course et de la Formule 1, comme l'utilisation de matériaux ultralégers et de composants en fibre de carbone, pour améliorer le rapport poids/puissance et affiner l'aérodynamique; ou les jantes de 20" avec un unique écrou de blocage de roue, une solution issue des monoplaces en F1, mais unique chez les berlines routières actuellement commercialisées.