C'est l'association anglaise Mission Motorsport qui a organisé et réalisé cette prouesse sur le circuit de Thruxton. L'équipe de pilotes en charge du record sont des vétérans de l'armée britannique. Pour rappel, une Renault Zoe E-Tech annonce une autonomie officielle WLTP de 395 km. L'idée de départ était deonc de tenter de la doubler, ce qui a presque été possible. Cela dit, un tel record implique une conduite très douce et donc tout sauf performante. Pour accomplir les 765 km, l'équipe s'est astreinte à ce rythme pendant plus de 24 h, ce qui donne une moyenne théorique d'un peu plus de 30 km/h. Pour un habitant d'une ville comme Bruxelles où la vitesse est limitée, le plus souvent, à 30 km/h, ce record donne une indication intéressante. A ce rythme, quelqu'un qui ne roulerait que 30 km par jour (une majorité de gens en ville), il ne faudait ravitailler la Zoé qu'une fois tous les 22 jours !

200 km de mieux

Le précédent record d'une Zoé n'avait pas fait mieux que 565 km. Il avait été établi en France, sur le Périphérique de Paris. Ici, pour l'équipe anglaise, les participants misaient sur une consommation de moins de 15 km/kWh, ce qui impliquait de ne pas dépasser les 30 km/h prescrits. Le premier conducteur s'est élancé à 9h40 le mercredi 9 juin et le dernier s'est arrêté le lendemain, à près de minuit. Parallèlement, une Renault Zoe identique, équipée de pneus d'origine n'a pas fait mieux que 683 km. En d'autres mots, les pneus écologiques Enso ont permis de fait plus de 80 km de mieux. On rappelle que la batterie de 52 kWh de la Zoé peut être rechargée à 80 % en une heure et dix minutes, sur une borne rapide.

C'est l'association anglaise Mission Motorsport qui a organisé et réalisé cette prouesse sur le circuit de Thruxton. L'équipe de pilotes en charge du record sont des vétérans de l'armée britannique. Pour rappel, une Renault Zoe E-Tech annonce une autonomie officielle WLTP de 395 km. L'idée de départ était deonc de tenter de la doubler, ce qui a presque été possible. Cela dit, un tel record implique une conduite très douce et donc tout sauf performante. Pour accomplir les 765 km, l'équipe s'est astreinte à ce rythme pendant plus de 24 h, ce qui donne une moyenne théorique d'un peu plus de 30 km/h. Pour un habitant d'une ville comme Bruxelles où la vitesse est limitée, le plus souvent, à 30 km/h, ce record donne une indication intéressante. A ce rythme, quelqu'un qui ne roulerait que 30 km par jour (une majorité de gens en ville), il ne faudait ravitailler la Zoé qu'une fois tous les 22 jours ! Le précédent record d'une Zoé n'avait pas fait mieux que 565 km. Il avait été établi en France, sur le Périphérique de Paris. Ici, pour l'équipe anglaise, les participants misaient sur une consommation de moins de 15 km/kWh, ce qui impliquait de ne pas dépasser les 30 km/h prescrits. Le premier conducteur s'est élancé à 9h40 le mercredi 9 juin et le dernier s'est arrêté le lendemain, à près de minuit. Parallèlement, une Renault Zoe identique, équipée de pneus d'origine n'a pas fait mieux que 683 km. En d'autres mots, les pneus écologiques Enso ont permis de fait plus de 80 km de mieux. On rappelle que la batterie de 52 kWh de la Zoé peut être rechargée à 80 % en une heure et dix minutes, sur une borne rapide.