"Si la politique fixant l'équilibre budgétaire à 2015 ne fonctionne pas, c'est parce que le gouvernement a pris des mesures d'austérité aveugles sans penser à la relance de notre économie", a réagi par communiqué le député Bernard Clerfayt (FDF, opposition). "En un an et demi, le gouvernement Di Rupo n'a prévu que 300 millions d'euros pour la relance, soit 1 pour mille du PIB ! Ce sont des cacahuètes", estime-t-il. Relâcher l'effort budgétaire ferait selon lui "porter la dette sur les épaules de nos enfants", une attitude "irresponsable car cela mettrait en péril le taux d'endettement et ferait augmenter les taux d'intérêt de la Belgique". Bernard Clerfayt préconise donc d'investir dès maintenant dans la relance de l'économie afin d'atteindre l'équilibre budgétaire en 2015. (Belga)

"Si la politique fixant l'équilibre budgétaire à 2015 ne fonctionne pas, c'est parce que le gouvernement a pris des mesures d'austérité aveugles sans penser à la relance de notre économie", a réagi par communiqué le député Bernard Clerfayt (FDF, opposition). "En un an et demi, le gouvernement Di Rupo n'a prévu que 300 millions d'euros pour la relance, soit 1 pour mille du PIB ! Ce sont des cacahuètes", estime-t-il. Relâcher l'effort budgétaire ferait selon lui "porter la dette sur les épaules de nos enfants", une attitude "irresponsable car cela mettrait en péril le taux d'endettement et ferait augmenter les taux d'intérêt de la Belgique". Bernard Clerfayt préconise donc d'investir dès maintenant dans la relance de l'économie afin d'atteindre l'équilibre budgétaire en 2015. (Belga)