Romain Schreul (50 ans), répond de deux meurtres par empoisonnement et de cinq projets d'assassinats. Sa maman Marie-Hélène Malmendier (75 ans), seconde accusée, l'aurait aidé dans son projet d'éliminer des témoins gênants. Les avocats de Romain Schreul, suivis dans le principe par ceux de Marie-Hélène Malmendier, avaient déposé des conclusions qui évoquaient le délai raisonnable, la violation des droits de la défense et les méthodes particulières de recherches employées durant l'enquête. La cour avait suspendu le procès afin de répondre aux conclusions de la défense. Dans un arrêt, la cour a rejeté la majorité des arguments présentés par la défense et a ordonné la poursuite du procès. Le procès a repris avec le début de la lecture des trois actes d'accusation de l'avocat général Pascale Schils. Les interrogatoires des accusés devraient débuter ce lundi après-midi et se prolonger mardi matin. (Belga)

Romain Schreul (50 ans), répond de deux meurtres par empoisonnement et de cinq projets d'assassinats. Sa maman Marie-Hélène Malmendier (75 ans), seconde accusée, l'aurait aidé dans son projet d'éliminer des témoins gênants. Les avocats de Romain Schreul, suivis dans le principe par ceux de Marie-Hélène Malmendier, avaient déposé des conclusions qui évoquaient le délai raisonnable, la violation des droits de la défense et les méthodes particulières de recherches employées durant l'enquête. La cour avait suspendu le procès afin de répondre aux conclusions de la défense. Dans un arrêt, la cour a rejeté la majorité des arguments présentés par la défense et a ordonné la poursuite du procès. Le procès a repris avec le début de la lecture des trois actes d'accusation de l'avocat général Pascale Schils. Les interrogatoires des accusés devraient débuter ce lundi après-midi et se prolonger mardi matin. (Belga)