La direction d'ArcelorMittal a par ailleurs demandé à rencontrer dans les prochaines jours le ministre en vue d'une "négociation exploratoire". Elle n'a pas donné de précision sur la nature des discussions qu'elle souhaite ouvrir, a indiqué le ministre. M. Marcourt entend profiter de cette réunion pour poser au groupe sidérurgique "la question de céder tout ou partie des outils". La question d'un repreneur a également été abordée au cours de la réunion de la "task force". La banque Degroof a eu 64 contacts avec des entreprises. Il reste aujourd'hui une piste exploratoire avec un groupe spécialisé dans la sidérurgie qui s'est manifesté tardivement, a expliqué le ministre sans donner d'autre précision. (Belga)

La direction d'ArcelorMittal a par ailleurs demandé à rencontrer dans les prochaines jours le ministre en vue d'une "négociation exploratoire". Elle n'a pas donné de précision sur la nature des discussions qu'elle souhaite ouvrir, a indiqué le ministre. M. Marcourt entend profiter de cette réunion pour poser au groupe sidérurgique "la question de céder tout ou partie des outils". La question d'un repreneur a également été abordée au cours de la réunion de la "task force". La banque Degroof a eu 64 contacts avec des entreprises. Il reste aujourd'hui une piste exploratoire avec un groupe spécialisé dans la sidérurgie qui s'est manifesté tardivement, a expliqué le ministre sans donner d'autre précision. (Belga)