Les SMS avaient été les premiers à connaître des perturbations, dès 8h30 mercredi matin, en raison de travaux qui auraient endommagé un câble à fibre optique. "Des dommages collatéraux ont ensuite touché les appels", explique Patti Verdoodt, porte-parole de Mobistar. "Environ la moitié des SMS et des appels ne passaient pas. Tout a pu rentrer dans l'ordre dès 15h." (Belga)

Les SMS avaient été les premiers à connaître des perturbations, dès 8h30 mercredi matin, en raison de travaux qui auraient endommagé un câble à fibre optique. "Des dommages collatéraux ont ensuite touché les appels", explique Patti Verdoodt, porte-parole de Mobistar. "Environ la moitié des SMS et des appels ne passaient pas. Tout a pu rentrer dans l'ordre dès 15h." (Belga)