L'avocat général a évoqué, pour appuyer sa demande, l'extrême gravité de ce que le jeune homme, âgé de moins de 16 ans au moment des faits, avait commis. Il a aussi signifié qu'il estimait que ce dernier ne bénéficiait pas de l'entourage nécessaire à la prolongation des conditions de séjour dans un IPPJ (Institut Public de Protection de la Jeunesse). La partie civile, Me Georges-Henri Beauthier, a également soutenu un renvoi du jeune homme devant une cour d'assises, les proches de Kevin Marichal souhaitant assister à un débat contradictoire et accéder ainsi à l'entièreté du dossier. La défense, Me Xavier Van der Smissen, a plaidé la prolongation des mesures actuelles pour vingt-et-un mois encore, autrement dit jusqu'aux 20 ans d'Arsène. Kevin Marichal faisait son jogging, le 14 janvier 2011, dans le parc Georges-Henri à Woluwe-Saint-Lambert, lorsqu'il avait été agressé par deux mineurs. Il était décédé quelques minutes après la bagarre. Le dénommé Arsène lui avait donné quarante-et-un coups de couteau. La décision sera rendue le 21 décembre prochain. (MUA)

L'avocat général a évoqué, pour appuyer sa demande, l'extrême gravité de ce que le jeune homme, âgé de moins de 16 ans au moment des faits, avait commis. Il a aussi signifié qu'il estimait que ce dernier ne bénéficiait pas de l'entourage nécessaire à la prolongation des conditions de séjour dans un IPPJ (Institut Public de Protection de la Jeunesse). La partie civile, Me Georges-Henri Beauthier, a également soutenu un renvoi du jeune homme devant une cour d'assises, les proches de Kevin Marichal souhaitant assister à un débat contradictoire et accéder ainsi à l'entièreté du dossier. La défense, Me Xavier Van der Smissen, a plaidé la prolongation des mesures actuelles pour vingt-et-un mois encore, autrement dit jusqu'aux 20 ans d'Arsène. Kevin Marichal faisait son jogging, le 14 janvier 2011, dans le parc Georges-Henri à Woluwe-Saint-Lambert, lorsqu'il avait été agressé par deux mineurs. Il était décédé quelques minutes après la bagarre. Le dénommé Arsène lui avait donné quarante-et-un coups de couteau. La décision sera rendue le 21 décembre prochain. (MUA)