Les affrontements sont survenus lundi après-midi dans le district de Obe (province de Herat, limitrophe de l'Iran), a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police locale, Noor Khan Nikzad, précisant que les talibans avaient d'abord attaqué un convoi de policiers. "Le chef de la police du district d'Obe a été tué ainsi que quatre autres policiers", a ajouté ce porte-parole. Cinq soldats ont aussi été tués qui porte à dix le nombre de victimes au sein des forces afghanes, a précisé le gouverneur du district, Najeebullah Ahmadi, faisant aussi état de trois morts chez les insurgés. Les forces afghanes, qui doivent prendre le relais des soldats de la coalition après la mission de combat de l'Otan fin 2014, sont la cible courante d'attaques des insurgés talibans qui cherchent notamment à décourager les recrues d'intégrer l'armée ou la police nationale. (STL)

Les affrontements sont survenus lundi après-midi dans le district de Obe (province de Herat, limitrophe de l'Iran), a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police locale, Noor Khan Nikzad, précisant que les talibans avaient d'abord attaqué un convoi de policiers. "Le chef de la police du district d'Obe a été tué ainsi que quatre autres policiers", a ajouté ce porte-parole. Cinq soldats ont aussi été tués qui porte à dix le nombre de victimes au sein des forces afghanes, a précisé le gouverneur du district, Najeebullah Ahmadi, faisant aussi état de trois morts chez les insurgés. Les forces afghanes, qui doivent prendre le relais des soldats de la coalition après la mission de combat de l'Otan fin 2014, sont la cible courante d'attaques des insurgés talibans qui cherchent notamment à décourager les recrues d'intégrer l'armée ou la police nationale. (STL)