"C'est à tort que l'ACW n'a pas payé un euro d'impôt sur les millions d'euros qu'elle a reçus de Dexia", a affirmé le député Peter Dedecker (N-VA), qui a porté ce dossier. Tandis que le président de l'ACW Patrick Develtere s'est réjoui de constater que le fisc n'avait pas retenu la version de la fraude organisée, Peter Dedecker juge lui que l'ISI lui a donné raison. Il souligne que la période visée va de 2010 à 2012, et affirme l'existence d'une multitude d'impôts éludés avant cette période. L'accord de l'ACW de payer 9,5 millions d'euros en dit long à ses yeux sur le sentiment que l'ACW "s'en sort bien". Le nationaliste flamand attend d'y voir plus clair rapidement via le volet judiciaire de l'affaire. (Belga)

"C'est à tort que l'ACW n'a pas payé un euro d'impôt sur les millions d'euros qu'elle a reçus de Dexia", a affirmé le député Peter Dedecker (N-VA), qui a porté ce dossier. Tandis que le président de l'ACW Patrick Develtere s'est réjoui de constater que le fisc n'avait pas retenu la version de la fraude organisée, Peter Dedecker juge lui que l'ISI lui a donné raison. Il souligne que la période visée va de 2010 à 2012, et affirme l'existence d'une multitude d'impôts éludés avant cette période. L'accord de l'ACW de payer 9,5 millions d'euros en dit long à ses yeux sur le sentiment que l'ACW "s'en sort bien". Le nationaliste flamand attend d'y voir plus clair rapidement via le volet judiciaire de l'affaire. (Belga)