Il s'agit d'un chemin spécial de 250 à 270 mètres de long et large de 5 mètres, composé d'un film imperméable, de poutres en bois et de plaques de métal, a-t-il expliqué. Il était normalement prévu de commencer jeudi les opérations de vidange des produits toujours contenus dans les wagons, mais elles ont été reportées car l'accès à l'épave devait être renforcé. Le sol doit en effet être assez stable pour supporter le passage des véhicules de pompage en toute sécurité. Une société spécialisée peut heureusement commencer ce matin à installer cette voie d'accès. (Belga)

Il s'agit d'un chemin spécial de 250 à 270 mètres de long et large de 5 mètres, composé d'un film imperméable, de poutres en bois et de plaques de métal, a-t-il expliqué. Il était normalement prévu de commencer jeudi les opérations de vidange des produits toujours contenus dans les wagons, mais elles ont été reportées car l'accès à l'épave devait être renforcé. Le sol doit en effet être assez stable pour supporter le passage des véhicules de pompage en toute sécurité. Une société spécialisée peut heureusement commencer ce matin à installer cette voie d'accès. (Belga)