L'opération de retour à domicile s'avère donc être plus importante que prévu. Tout se déroule selon le plan établi, a précisé le gouverneur. Les opérations de pompage d'environ 50 tonnes de liquides résiduels se trouvant dans les wagons ont par ailleurs débuté jeudi sur le lieu de l'accident. Cette manoeuvre devrait prendre une journée. Si les pompiers ont reçu le feu vert pour pomper le contenu des wagons, le parquet refuse toujours d'autoriser l'évacuation de l'épave. "Des mesures sont effectuées de manière permanente sur le site et tout se fait sous contrôle", assurent les pompiers. Pour rappel, 47 riverains évacués pourraient devoir patienter plusieurs semaines avant de regagner leur domicile, situé dans un rayon de 250 mètres autour du lieu de l'accident. (Belga)

L'opération de retour à domicile s'avère donc être plus importante que prévu. Tout se déroule selon le plan établi, a précisé le gouverneur. Les opérations de pompage d'environ 50 tonnes de liquides résiduels se trouvant dans les wagons ont par ailleurs débuté jeudi sur le lieu de l'accident. Cette manoeuvre devrait prendre une journée. Si les pompiers ont reçu le feu vert pour pomper le contenu des wagons, le parquet refuse toujours d'autoriser l'évacuation de l'épave. "Des mesures sont effectuées de manière permanente sur le site et tout se fait sous contrôle", assurent les pompiers. Pour rappel, 47 riverains évacués pourraient devoir patienter plusieurs semaines avant de regagner leur domicile, situé dans un rayon de 250 mètres autour du lieu de l'accident. (Belga)