Dans un communiqué transmis à l'agence Belga, la veuve du conducteur, Evy Laermans, constate que certaines personnes "ne peuvent visiblement pas se résoudre au fait que des accidents peuvent se produire". Evy Laermans déplore que son compagnon décédé soit visé et que l'on retourne ainsi à chaque fois le couteau dans la plaie. Celle-ci évoque également un affront à l'égard des enquêteurs suisses qui "ont toujours fait de leur mieux pour travailler avec rapidité et précision" et dont "l'expertise semble maintenant remise en question". Pour conclure, la veuve du conducteur indique provisoirement ne plus vouloir être contactée dans l'attente de davantage de précisions de la part du parquet. (Belga)

Dans un communiqué transmis à l'agence Belga, la veuve du conducteur, Evy Laermans, constate que certaines personnes "ne peuvent visiblement pas se résoudre au fait que des accidents peuvent se produire". Evy Laermans déplore que son compagnon décédé soit visé et que l'on retourne ainsi à chaque fois le couteau dans la plaie. Celle-ci évoque également un affront à l'égard des enquêteurs suisses qui "ont toujours fait de leur mieux pour travailler avec rapidité et précision" et dont "l'expertise semble maintenant remise en question". Pour conclure, la veuve du conducteur indique provisoirement ne plus vouloir être contactée dans l'attente de davantage de précisions de la part du parquet. (Belga)