Ces bouteilles, facilement reconnaissables à leur logo de la brasserie écossaise BrewDog, sont propriété d'une société de vente de bières spéciales par internet, "Ales by Mail". "J'ai bâti cette société à partir de rien", se désolait son patron, Paul Kruzycki, sur la chaîne publique britannique. "Les gens qui ont fait ça sont des raclures". Des images de caméras de surveillance montrent dix hommes chargeant leur butin dans un camion. (Belga)

Ces bouteilles, facilement reconnaissables à leur logo de la brasserie écossaise BrewDog, sont propriété d'une société de vente de bières spéciales par internet, "Ales by Mail". "J'ai bâti cette société à partir de rien", se désolait son patron, Paul Kruzycki, sur la chaîne publique britannique. "Les gens qui ont fait ça sont des raclures". Des images de caméras de surveillance montrent dix hommes chargeant leur butin dans un camion. (Belga)