Viol intrafamilial à Rochefort - La mère maintenue en détention par la chambre du conseil

22/11/13 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif

(Belga) Le chambre du conseil de Dinant a décidé vendredi de maintenir cette mère de famille inculpée de non-assistance à personne en danger et viol en tant que coauteur sur sa fille, a indiqué le parquet de Dinant.

Le six novembre dernier, cette mère de famille avait participé à l'émission 'Indices' de RTL-TVi. Elle avait livré des noms de suspects et montré des photos aux caméras dans le cadre d'une affaire de viol impliquant sa fille et d'autres membres de sa famille. Elle avait été placée sous mandat d'arrêt le mardi 19 novembre. "Le parquet a effectué un travail terrible afin de rendre un réquisitoire de renvoi en correctionnel car la récente inculpation de la mère de la victime a tout chamboulé", a précisé le parquet de Dinant. Ce dossier pourrait donc être traité par le tribunal correctionnel de Dinant avant la fin 2013. La justice avait eu connaissance de ce dossier en février 2013. Le huit février précisément, la chambre du conseil de Dinant confirmait pour un mois le mandat d'arrêt d'un Cinacien de 52 ans inculpé de multiples viols et attentats à la pudeur sur une jeune fille âgée de huit ans au moment des premiers faits et aujourd'hui âgée de 18 ans. Au fil de l'enquête, plusieurs individus (père, frères et parrain) ont été inculpés de viol et placés sous mandat d'arrêt. Ces abus sexuels à répétition se déroulaient dans le cadre de parties de chasse dans la région de Rochefort. (Belga)

Nos partenaires