Ville de Bruxelles - La réglementation et les tarifs des marchés seront remis au goût du jour

26/04/13 à 20:31 - Mise à jour à 20:31

Source: Le Vif

(Belga) La Ville de Bruxelles se prépare à donner son feu vert à un nouveau règlement qui revisite en profondeur les tarifs et les modalités d'attribution des emplacements sur les marchés.

Adoptée par le collège, la proposition de l'échevine des Affaires économiques Marion Lemesre vise selon elle à mieux encadrer ce secteur laissé en friche depuis quelques années pour le redynamiser. Celle-ci compte aussi créer de nouveaux marchés comme un futur marché du gourmet le jeudi à partir de 16 heures, au Sablon. Le commerce ambulant relève d'une longue tradition à la Ville de Bruxelles qui participe à sa vitalité commerciale, créatrice d'emplois, d'ambiance et d'attractivité touristique, a rappelé l'échevine. Le nouveau règlement regroupera les dispositions à respecter, tout en en améliorant la lisibilité et en éliminant certaines situations discriminatoires. Certaines redevances n'avaient plus été indexées depuis une dizaine d'années, a souligné l'échevine libérale. Le montant des redevances a été redéfini en fonction du type de chaland, du lieu de vente, et du produit vendu, l'échevine partant du postulat selon lequel certains lieux prestigieux comme la Grand Place, le Sablon et le rond-point Schumann attirent plus de monde et certains produits procurent une marge bénéficiaire plus importante que d'autres. Jusqu'à présent, l'unique marchand de fleur dont l'activité est autorisée durant huit mois par an sur la Grand Place devait s'acquitter d'une redevance de 500 euros par mois durant huit mois. A l'avenir, Marion Lemesre entend y autoriser quatre emplacements pour chacun desquels une redevance annuelle de 3000 euros sera exigée. Par ailleurs, les attributions feront l'objet d'un système transparent d'annonce et de traitement des candidatures. La durée d'occupation de l'emplacement sera définie avec plus de précision. Enfin, les modalités de paiement de la redevance et les sanctions sont revues tandis que les contrôleurs seront équipés de lecteurs de carte de banque afin de faciliter et clarifier la perception. (Belga)

Nos partenaires