Viesville: le chauffeur du camion confirme s'être assoupi au volant

01/08/13 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Le Vif

(Belga) L'auditeur du travail de Charleroi a entendu le chauffeur du semi-remorque impliqué mercredi dans un accident mortel sur l'autoroute E42 à Viesville. Celui-ci confirme n'avoir pris que 05h30 de repos entre deux trajets et dit s'être assoupi au volant. Il a été relaxé mais sera poursuivi.

L'accident, survenu mercredi sur l'autoroute E42 à Viesville, avait coûté la vie à un ouvrier de 25 ans et en brûlé trois autres. Les ouvriers travaillaient avec un engin de traçage au sol sur un chantier mobile. Privé de liberté, le chauffeur français de 44 ans a été entendu jeudi matin par l'auditeur du travail de Charleroi, Charles-Eric Clesse. Quatre minutes avant l'impact, l'intéressé envoyait encore un SMS à son épouse. Il affirme toutefois s'être assoupi au volant juste après. Selon l'auditeur du travail, le chauffeur n'aurait pris que 5h30 de repos entre deux trajets, ses patrons luxembourgeois lui ayant demandé "de faire le nécessaire pour que les marchandises soient livrées". Le tachygraphe, qui mentionnait la présence de deux conducteurs censés se relayer, a donc bien été trafiqué. Au terme de l'audition, le chauffeur a été relaxé mais sera poursuivi devant le tribunal correctionnel de Charleroi du chef de faux et usages de faux, ainsi que de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les deux gérants de la société de transport et le directeur financier sont également entendus et pourraient faire l'objet de poursuites similaires. (Belga)

Nos partenaires