USA: les coupes "menacent" la capacité du Pentagone à remplir sa mission

01/03/13 à 22:45 - Mise à jour à 22:45

Source: Le Vif

(Belga) Les coupes budgétaires automatiques qui doivent toucher le budget de la Défense à partir de vendredi soir "menacent" la capacité du Pentagone à mener à bien l'ensemble de ses missions, a averti vendredi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel.

"Que ce soit clair, cette incertitude menace notre capacité à remplir efficacement l'ensemble de nos missions", a déclaré le nouveau chef du Pentagone, dont le budget va être amputé d'environ 8% sur les sept derniers mois de l'exercice budgétaire. Alors que son prédécesseur Leon Panetta n'hésitait pas à affirmer que le mécanisme prévoyant les coupes automatiques faute d'accord au Congrès était un "mécanisme de fin du monde", une "castration budgétaire", Chuck Hagel s'est montré plus mesuré au surlendemain de sa prise de fonctions, se contentant de lister les conséquences pratiques de ces coupes La Marine va peu à peu clouer au sol plusieurs centaines de ses avions à partir du mois d'avril, l'armée de l'Air tailler dans les heures de vol, l'armée de Terre réduire l'entraînement pour les unités qui ne s'apprêtent pas à être déployées en Afghanistan, a-t-il énuméré. "Plus tard ce mois-ci, nous comptons notifier à des milliers d'employés civils qu'il feront l'objet de mesures de chômage partiel", a ajouté M. Hagel. Selon le secrétaire adjoint à la Défense Ash Carter, les quelque 800.000 civils travaillant pour le département de la Défense seront mis au chômage partiel un jour par semaine d'avril à fin septembre, ce qui représente une chute de 20% de leur salaire. "Je sais que ces coupes budgétaires vont être douloureuses, particulièrement au sein de nos employés civils et de leurs familles", a convenu Chuck Hagel, également "inquiet" pour la capacité de l'armée à répondre rapidement à une crise. Il a toutefois fait part de sa "confiance" dans la capacité des démocrates et républicains à trouver un "consensus" pour sortir de cette situation. Faute de budget voté par le Congrès pour l'exercice 2013 (octobre 2012 - septembre 2013), le Pentagone fonctionne sur la base du budget précédent, sans possibilité d'utiliser l'argent comme il l'entend. S'ajouteront à cela vendredi soir des coupes automatiques de 46 milliards de dollars à digérer avant la fin septembre. Certains secteurs comme la solde des militaires ou les frais de santé et de protection sociale des soldats n'étant pas affectés, ces coupes se concentrent sur une partie du budget de la Défense. (BAJ)

Nos partenaires