Une voiture qui détecte les émotions

24/03/14 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif

Des chercheurs sont en train de mettre au point une voiture "intelligente" qui détectera les émotions du conducteur pour diminuer le risque d'accident.

Une voiture qui détecte les émotions

© Thinkstock

L'agressivité au volant ainsi que la fatigue extrême peuvent rendre l'automobiliste plus téméraire ou moins attentif et être ainsi des causes d'accidents de la route. Pour pallier ce problème, l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en collaboration avec le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën est en train de concevoir une voiture "intelligente".

Le but de cette voiture sera de détecter l'état émotionnel d'un automobiliste. Le dispositif comprend une caméra infrarouge couplée à un éclairage LED qui seront installés derrière le volant et qui filmeront le conducteur en permanence.

Les images seront ensuite analysées grâce à un algorithme qui comparera des points du visage du conducteur à des modèles de référence pour détecter l'état d'esprit dans lequel il se trouve. Par exemple, l'état de colère pourra être détecté par des sourcils froncés.

Les actions induites sur le véhicule après la détection des émotions n'ont pas encore été déterminées, mais on peut imaginer une sonnerie stridente ou un éclairage vif pour réveiller l'automobiliste fatigué ou une musique douce pour soulager la colère.

Pour le moment, le programme détecte dans 85 % des cas deux émotions : la colère et le dégoût. La principale difficulté pour que ce projet voie le jour réside dans la variabilité de l'expression des émotions selon les individus.

Même si le projet semble tout à fait futuriste, des éléments de cette technologique pourraient déjà être introduits d'ici un ou deux ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires