Une vingtaine d'institutions scientifiques nouvellement officialisées en Belgique

26/06/14 à 08:40 - Mise à jour à 08:40

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique compte officiellement dix-sept nouvelles institutions scientifiques. Parmi celles-ci, Natagora et son homologue flamand Natuurpunt. Grâce à cette reconnaissance, les deux associations de protection de la nature bénéficieront de plus de moyens financiers pour la recherche.

Dix-sept institutions scientifiques ont été officiellement reconnues par un arrêté royal publié le 2 juin au Moniteur belge. Parmi celles-ci, le Brussels Heart Center, l'Observatoire social européen, l'Association pour le droit des étrangers ou encore le Transfusion research center de la Croix-Rouge. Cette reconnaissance en tant qu'institution de recherche scientifique permet une exonération de 80% du précompte professionnel des chercheurs et permet dès lors une marge de manoeuvre financière plus large pour ces institutions. Les deux principales associations belges de protection de la nature, Natagora et Natuurpunt, font partie de cette liste. Une bonne nouvelle pour le coordinateur des recherches de Natuurpunt, Marc Herremans. "Cela va renforcer notre fonctionnement", se réjouit-il. Les recherches des deux associations, souvent réalisées en collaboration avec d'autres institutions ou avec des universités, rentrent dans le cadre de la biologie de conservation. Elles visent à déterminer quelles espèces sont menacées et à connaître les dangers auxquels elles sont confrontées afin de mettre en place des mesures de conservation. Heureusement, pour le recensement des différents animaux et plantes du pays, les deux associations peuvent compter sur la "science citoyenne". "Chaque jour, un réseau de milliers de bénévoles apporte de nouvelles informations sur la biodiversité en Belgique. Natagora et Natuurpunt combinent les informations des volontaires avec celles des experts et les publient sur les sites www.observations.be et www.waarnemingen.be", explique Marc Herremans. Les études de Natagora et Natuurpunt servent notamment de bases à la définition des "Listes Rouges" qui recensent les espèces menacées. Il y a plus de 100.000 observateurs en Belgique, Natagora compte en effet 15.000 membres en Wallonie et Natuurpunt 92.000 en Flandre (Belga)

Nos partenaires