Une trêve qui ne s'applique pas aux zones de combat est "sans valeur", dit le Hamas

30/07/14 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

(Belga) L'armée israélienne a annoncé une "trêve humanitaire" de quatre heures mercredi dans ses frappes dans la bande de Gaza mais pas dans les zones de combat à l'intérieur du territoire palestinien contrôlé par le Hamas. Cette annonce de trêve a de ce fait été rejetée par le Hamas qui la considère comme "sans valeur".

Une trêve qui ne s'applique pas aux zones de combat est "sans valeur", dit le Hamas

"L'armée a autorisé une trêve temporaire de 12H00 à 16H00 GMT (15H00 à 19H00 locales)", mais celle-ci "ne s'appliquera pas aux zones où les soldats sont actuellement engagés dans des opérations" à Gaza où ils tentent de détruire les tunnels utilisés par le Hamas pour mener des attaques, selon un communiqué militaire. Selon le texte, l'armée a appelé en outre "les habitants à ne pas retourner dans les zones concernées par un ordre d'évacuation" et averti qu'elle répondrait à "toute tentative de porter atteinte à des soldats ou des civils israéliens". Cette annonce de trêve a été rejetée par le Hamas comme "sans valeur". "La trêve annoncée par Israël est un coup médiatique et n'a pas de valeur parce qu'elle n'inclut pas les zones de combat le long de la frontière, d'où nous ne pourrons pas évacuer les blessés", a expliqué un porte-parole du mouvement, dans un communiqué. Au moins 72 Palestiniens ont été tués mercredi à Gaza où l'armée israélienne a intensifié son offensive, ce qui porte à plus de 1.300 le nombre des Palestiniens tués et à 7.200 celui des blessés depuis le début des hostilités le 8 juillet. Israël avait décrété samedi dernier une trêve humanitaire de 12 heures, prolongée de 4 heures, mais elle avait volé en éclats à la suite de la reprise des combats. Une autre brève trêve non déclarée lundi pour la fête musulmane du Fitr, marquant la fin du ramadan, avait été elle aussi rapidement rompue. (Belga)

Nos partenaires