Une Saoudienne, pour la première fois, au sommet de l'Everest

18/05/13 à 20:54 - Mise à jour à 20:54

Source: Le Vif

(Belga) Une jeune Saoudienne, Raha Mouharraq, a réussi samedi l'ascension de l'Everest, le plus haut sommet du monde, selon son père, une première pour une ressortissante du royaume où le sport féminin est soumis à de fortes restrictions.

Une Saoudienne, pour la première fois, au sommet de l'Everest

"Elle a réussi à monter jusqu'au sommet de l'Everest samedi matin. Nous avons eu ensuite un contact avec elle. Elle est épuisée et se repose", a déclaré à l'AFP Hassan Mouharraq. "Elle a exprimé sa joie et nous, la famille, sommes très heureux de cet exploit, qui n'était pas facile à réaliser", a-t-il ajouté. Partie le 3 avril de Jeddah, sa ville natale dans l'ouest du royaume saoudien, Raha "a suivi plusieurs entraînements avant d'arriver ce matin à 08H30 au sommet de l'Everest", selon lui. Cette diplômée de l'université de Charjah, aux Emirats arabes unis, devient à 25 ans la première Saoudienne à réussir l'ascension du plus haut sommet du monde, qui culmine à 8.848 mètres dans l'Himalaya. M. Mouharraq a affirmé que sa fille avait ainsi réalisé "son objectif de monter au sommet de sept montagnes dans le monde" après avoir escaladé des sommets en Europe, en Tanzanie, dans le pôle sud et en Argentine selon lui. L'Arabie saoudite, qui applique une version rigoriste de l'islam et qui impose de fortes restrictions à la mixité, vient de légaliser, sous conditions, la pratique du sport pour les jeunes filles dans les écoles privées mais pas publiques. Sous la pression des instances sportives internationales, le royaume avait envoyé deux athlètes femmes aux jeux Olympiques de Londres de l'été 2012. (Belga)

Nos partenaires