Une proposition de loi vise à augmenter le nombre d'autopsies en Belgique

12/01/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement va examiner une proposition de loi du sénateur Jacques Brotchi et de la sénatrice Christine Defraigne qui vise à renforcer l'examen des morts "anormales", peut-on lire samedi dans Le Soir.

Actuellement, seul 1 pc des décès sont suivis d'une autopsie en Belgique, or selon le sénateur Jacques Brotchi, chaque année, 75 cas de décès suspects non étudiés pourraient résulter d'un crime et non d'une mort naturelle, comme trop rapidement conclu par les médecins constatateurs de première ligne. La Commission réunie des Affaires sociales et de la Justice va entreprendre des auditions de spécialistes afin de renforcer l'étude de la mort dans un double but: améliorer les politiques de santé publique et élucider, sur un plan judiciaire, un plus grand nombre de décès résultant non pas d'une mort naturelle mais en réalité d'un crime. (CYA)

Nos partenaires