Une centaine d'Afghans protestent devant les centres de Steenokkerzeel et de Holsbeek

17/07/13 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

(Belga) Dans le cadre de la semaine d'action du collectif des Afghans, près d'une centaine de personnes se sont rassemblées, mercredi, à 11h30, devant le centre fermé 127bis, à Steenokkerzeel, en solidarité avec les illégaux en attente d'expulsion. Les manifestants se sont ensuite rendus, en début d'après-midi, au centre ouvert de Holsbeek, pour rencontrer les deux familles afghanes prises en charge dans un processus de retour volontaire.

Une centaine d'Afghans protestent devant les centres de Steenokkerzeel et de Holsbeek

Une dizaine de cerfs-volants en fin papier traditionnel d'Afghanistan ont volé par-dessus les grilles du centre fermé en symbole de liberté. "Stop déportations", au milieu des drapeaux d'Afghanistan, les cris des militants ont atteint les fenêtres grillagées. Les détenus ont alors échangé des messages d'espoirs avec leurs compatriotes. Depuis lundi, début de leur semaine d'action et de réflexion, trois afghans ont été arrêtés et emmenés au centre fermé 127bis, selon les sources du collectif. Ils avancent que plus d'une quinzaine d'hommes, d'origine afghane, y sont détenus. L'avocate Benkhelifa aimerait que Kaboul cesse d'être considérée comme une zone de renvoi sécurisée. "Les deux familles de Holsbeek pensaient aller dans un centre d'accueil normal et disent ne pas vouloir retourner en Afghanistan. Je crois que les procédures de retour volontaire peuvent fonctionner pour certains pays, mais pas pour ceux en guerre comme l'Afghanistan. Personne ne veut y retourner. Nous voulons savoir si des femmes et des enfants y seront renvoyés, car c'est la vulnérabilité des personnes qui doit prévaloir." (Belga)

Nos partenaires