Une asbl flamande s'excuse pour des cas de mauvais traitements dans un foyer pour jeunes

27/04/13 à 15:11 - Mise à jour à 15:11

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil d'administration et la direction de l'asbl Sporen, située à Heverlee (Louvain), a présenté ses excuses, samedi dans un communiqué, aux victimes de mauvais traitements commis dans le passé au sein du foyer d'accueil pour jeunes Jeugdoase, que cette asbl gère. "Nous présentons nos excuses aux victimes qui ont fait part aujourd'hui de leur histoire et attendent toujours une reconnaissance", affirme l'asbl.

Le journal De Standaard rapporte samedi les témoignages de plusieurs victimes ayant séjourné plusieurs années, dans les années '60, '70 et '80, dans le foyer louvaniste. Ces personnes évoquent des violences physiques et psychologiques commises par des religieuses et des éducateurs dans le foyer dans le cadre de punitions infligées aux résidents. "Nous trouvons cela très grave et déplorons ce qui s'est passé autrefois à Jeugdoase. Aujourd'hui, nous ne connaissons pas toutes les victimes ni tous les détails mais nous savons et reconnaissons que l'histoire de Jeugdoase a été marquée par une période très difficile et nous ne voulons pas l'occulter", poursuit l'asbl. Celle-ci se range d'ailleurs derrière l'initiative du pédopsychiatre Peter Adriaenssens qui appelle, en réaction à l'article du Standaard, les victimes qui ne se sont pas faites entendre à contacter le point de contact pour les victimes d'abus et de maltraitance. (Belga)

Nos partenaires