Un tiers des célibataires belges croit en l'amour sur Internet

16/08/10 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Le Vif

Les sites de rencontre sur Internet connaissent un succès croissant, surtout auprès des personnes d'âge moyen et des homosexuels. Internet pourrait bientôt dépasser les amis comme moyen le plus efficace de faire des rencontres amoureuses, selon l'enquête américaine de Michael Rosenfeld, sociologue à l'Université de Stanford.

Un tiers des célibataires belges croit en l'amour sur Internet

© Thinkstock

En Belgique, 1,5 millions de personnes sont célibataires et ce nombre ne cesse d'augmenter. Plus de 34% de ces célibataires considèrent internet comme un bon moyen de faire des rencontres, indique une étude réalisée par Microsoft en 2010 alors qu'en 2008, ils n'étaient encore que 16%.

Aujourd'hui, Internet apparait, après les amis, comme la deuxième méthode la plus populaire pour trouver un partenaire. Cette tendance se vérifie un peu partout en Europe, selon une étude de Parship, un des plus importants sites de rencontre d'Europe.

Les voies traditionnelles de rencontre comme les amis, les sorties et le travail sont ainsi peu à peu délaissées. En effet, une étude publiée aux Etats-Unis montre qu'internet joue un rôle clé pour aider les célibataires à trouver un partenaire. Les chercheurs ont découvert qu'il constitue de plus en plus un lieu de rencontres amoureuses, en particulier pour les homosexuels et les personnes âgées de 35 à 44 ans. Parmi les couples qui se rencontrent en ligne, 61% sont homosexuels contre 23% pour les hétérosexuels, précise l'étude, réalisée sur 4.002 adultes. D'après Michael Rosenfeld, auteur principal de l'étude, "les jeunes font des rencontres de manière plus traditionnelle mais pour les personnes d'âge moyen qui ont un entourage fixe et peinent à rencontrer de nouvelles personnes, Internet apparaît comme un miracle."

"Il est possible que dans les prochaines années, internet supplante les amis comme moyen le plus efficace de faire des rencontres amoureuses", ajoute M. Rosenfeld. En effet, actuellement moins de 20% des hétérosexuels américains rencontrent leur partenaire grâce à des amis ou la famille. En ce qui concerne les homosexuels, ce nombre atteint à peine les 5%.

Internet apporte l'amour dans votre maison

Cette étude révèle également que les adultes ayant un accès à internet à domicile ont plus de chances d'avoir une relation amoureuse que ceux qui n'en ont pas. Un peu plus de 82% des adultes ayant accès à internet chez eux sont mariés ou en couple, alors que ceux n'ayant pas internet à la maison sont un peu moins de 63% dans cette situation, souligne l'étude.

Selon François Lamotte, expert en webmarketing, le mot "amour" fait l'objet d'environ huit millions de recherches tous les mois. Les recherches liées aux rencontres sont les plus fréquentes. Il observe également qu'il y a deux fois plus de recherches de la part des hommes que des femmes.

Véritables phénomènes de société, les sites de rencontre en ligne sont donc en pleine explosion. Parmi les plus connus en Belgique, on recense Meetic, Amoureux, Rendez-vous et B2, qui compte plus de 13 millions de membres dans le monde et 20.000 nouveaux inscrits chaque jour. Le marché du marketing amoureux est devenu fortement concurrentiel ; il a un taux de croissance de 30% par an. Certains sites sont mêmes cotés en Bourse. On estime le marché européen de la rencontre à 550 millions d'euros en 2011.


Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires