Un oeil belge sur le conclave - La fièvre du logement a contaminé Rome

13/03/13 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

(Belga) Le prix de location des logements à Rome a flambé depuis la renonciation du pape Benoît XVI le 11 février dernier, écrit "La Stampa" dans son édition de mercredi. Certains appartements atteignent des sommes faramineuses, jusqu'à 8.000 euros pour la durée du conclave. "Au nom de la chasse aux pèlerins et aux journalistes qui arrivent pour le grand évènement, tout est permis", dénonce le quotidien.

Les propriétaires peuvent aisément multiplier ces sommes par quatre si l'appartement jouit d'une terrasse et s'il se situe dans la très prisée "via della Conciliazione", une rue qui débouche sur la place Saint-Pierre. Le prix des chambres d'hôtel a également augmenté de 125% par rapport aux tarifs "normaux" en cette période de l'année, dénonce une association de consommateurs. Les chambres peuvent se louer jusqu'à 160 euros la nuit. Le quotidien rapporte aussi des offres de location mensongères publiées sur internet, promettant un appartement situé à 15 minutes du Vatican alors qu'il se trouve de l'autre côté de Rome. "Une promesse que même le pape ne pourrait pas tenir à moins de voler en hélicoptère", ironise "La Stampa". Près de 150.000 personnes sont attendues au coeur du Vatican pendant la durée du conclave, selon le préfet de Rome Fulvio Della Rocca. Les autorités romaines ont d'ailleurs augmenté les mesures de sécurité, en prévision de l'arrivée de nombreux chefs d'Etat pour l'intronisation du prochain pape. (DDM)

Nos partenaires