Un instituteur britannique, enlevé au Yémen en février, relâché

27/07/14 à 04:09 - Mise à jour à 04:09

Source: Le Vif

(Belga) Un instituteur britannique enlevé au Yémen en février dernier a été relâché sain et sauf samedi à la suite de négociations menées par le gouvernement à Sanaa, ont annoncé les autorités britanniques et yéménites.

"Mike Harvey, détenu au Yémen depuis février, a été relâché aujourd'hui", a annoncé à l'AFP à Londres un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères. "Il a été relâché sain et sauf et il est pris en charge par le personnel de l'ambassade de Grande-Bretagne. Il retrouvera sa famille très bientôt", a-t-il précisé. Un responsable yéménite avait auparavant affirmé que l'otage avait été libéré lors d'une opération des services de sécurité "en collaboration avec des hommes des tribus" dans la région d'Al-Jouf, au nord-est de Sanaa. "Il est en bonne santé et il est actuellement en route pour Sanaa", avait-il ajouté. Selon le porte-parole britannique, la libération de l'instituteur a été "assurée par le gouvernement yéménite qui a mené les négociations avec des intermédiaires tribaux comme le veut la pratique courante". "Nous sommes reconnaissants au gouvernement yéménite pour son assistance" a-t-il ajouté. Le 13 février, cet enseignant britannique avait été enlevé à son retour d'un institut de langue anglaise où il donnait des cours, dix jours après l'enlèvement de l'un de ses concitoyens. Des centaines de personnes ont été enlevées au Yémen au cours des quinze dernières années, notamment par des tribus qui utilisent les personnes kidnappées comme monnaie d'échange dans leurs conflits avec le gouvernement. Pratiquement toutes les personnes enlevées ont été libérées saines et sauves. (Belga)

Nos partenaires