Un échevin veut revoir la loi qui abolit la signature des témoins sur les actes de mariage

03/09/13 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Le Vif

(Belga) Une nouvelle loi, d'application depuis le 1er septembre, stipule que les témoins des mariés ne doivent désormais plus signer les actes de mariage. Un échevin de Waterloo, outré par cette nouvelle disposition, a adressé une lettre mardi à la ministre de la Justice Annemie Turtelboom, lui demandant de revoir la loi qui supprime cette tradition.

D'après Yves Vander Cruysen, échevin en charge de la Culture à Waterloo, la suppression de la signature de l'acte de mariage par les témoins apparaît dans une loi du 14 janvier 2013 portant sur diverses dispositions relatives à la réduction de la charge de travail au sein du ministère de la Justice. "Je ne comprends pas en quoi la suppression de cette partie de la cérémonie de mariage va pouvoir réduire la charge de travail au sein de votre ministère", écrit-il dans la lettre qu'il a adressée à la ministre. "Outre le fait que les mariés aiment associer des proches à leur engagement, probablement pour le solidifier, c'est aussi, au cours de la cérémonie de mariage, un moment d'émotions, de partage, une tradition à laquelle les jeunes, plus encore, tiennent beaucoup", argue-t-il, précisant qu'il avait annoncé la nouvelle à des futurs mariés, qui avaient été fort déçus. M. Vander Cruysen souhaite que la loi soit revue, en laissant "aux autorités communales le choix de poursuivre cette tradition qui ne coûte pas un cent à la collectivité", conclut-il. Contacté par l'agence Belga, le cabinet d'Annemie Turtelboom précise que cette loi a été adoptée par la Commission de la Justice de la Chambre, mais qu'elle n'est "pas une initiative de la ministre, qui ne réagira donc probablement pas". Le texte avait été proposé par la députée CD&V Sonja Becq. (Belga)

Nos partenaires