Un bébé dans le coma dans un hôpital de Knokke après un défaut technique

09/11/12 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Le Vif

(Belga) Un bébé est tombé dans le coma à l'issue d'une opération de routine marquée par un défaut technique à l'hôpital Onze-Lieve-Vrouw Ter Linden à Knokke. Le directeur général de l'établissement, Frank Lescrauwaet, a rencontré la presse vendredi en fin d'après-midi pour s'expliquer sur l'incident. Les faits ont entre-temps été confirmés par le parquet. L'enquête est en cours mais l'hôpital assume sa responsabilité.

Jasper, huit mois, devait subir jeudi matin une opération de routine au nez et aux oreilles. L'opération sous anesthésie s'est déroulée sans accroc mais le réveil s'est moins bien passé. "Nous ne voulons pas livrer trop de détails dans le cadre de l'enquête, mais il s'agirait d'un défaut technique." En général, un patient est réveillé avec de l'oxygène (O2), mais le bébé aurait reçu du protoxyde d'azote (N2O). Le bébé qui est actuellement dans le coma et dont l'état est critique mais stable, était le premier patient dans un bloc opératoire flambant neuf. "Nous souhaitons laisser travailler les enquêteurs afin qu'ils déterminent ce qu'il s'est passé. Nous n'avons rien à cacher", explique M. Lescrauwaet. "Je prends de toute manière sur moi la responsabilité finale. Il s'agit ici d'une faute technique pas d'une erreur médicale. Les médecins et leurs assistants n'ont rien à se reprocher." "Nos pensées vont tout d'abord à la famille, aux parents, et à Jasper qui actuellement lutte contre la mort", conclut le directeur général qui a annoncé le dépôt d'une plainte contre X. Les parents ont, de leur côté, insisté sur le fait que leur enfant n'était pas cliniquement mort. "Il y a encore une activité cérébrale et donc encore un espoir", ont-ils commenté, affirmant, eux aussi, que c'est une erreur technique et non médicale qui est à l'origine de l'incident. (VIM)

Nos partenaires