Uber s'annonce à Bruxelles - Saisie de 25 taxis-pirates l'an dernier

26/02/14 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif

(Belga) La Région bruxelloise ne plaisante pas avec les personnes effectuant un service de taxi sans y avoir droit, si l'on en croit les chiffres présentés mercredi en Commission de l'Infrastructure du parlement bruxellois par la ministre du Transport Brigitte Grouwels. L'an dernier, les taxis-pirates ont fait l'objet de 28PV et ont donné lieu à 25 saisies de véhicules. Pour les taxis venant de la périphérie, et effectuant illégalement des courses en Région-capitale, le nombre de PV s'est élevé à 95. Il y a eu 18 saisies.

Uber s'annonce à Bruxelles - Saisie de 25 taxis-pirates l'an dernier

Même si les questions des députés ne portaient pas directement sur les conséquences de l'annonce d'Uber de déployer ses services également à Bruxelles, alors qu'il défraie la chronique à Paris, ces chiffres illustrent la volonté affichée il y a deux jours par la ministre bruxelloise de faire respecter la législation de manière stricte. A Bruxelles, le service de taxis est limité aux détenteurs des licences d'exploitation (1300) et comporte des règles de conduite pour le secteur. Le nombre de P-V est en recrudescence depuis 2010, mais cela ne signifie pas que le service se détériore, car l'administration a mené une campagne de communication pour faire connaître la procédure à suivre pour les réclamations, a notamment expliqué Mme Grouwels, interpellée par Viviane Teitelbaum (MR) et Jamal Ikazban (PS). En ce qui concerne les taxis-pirates, on n'a déploré aucun PV en 2010; 2 PV et une saisie en 2011; 18 PV et 11 saisies en 2012; 28 PV et 25 saisies en 2013. Pour les taxis périphériques, qui effectuent illégalement des courses à Bruxelles, on a compté 11 PV et 3 saisies en 2010, 4 PV, et aucune saisie en 2011, 31 PV, 6 refus de contrôle et 15 saisies en 2012, 95 PV, et 18 saisies en 2013. Selon Mme Grouwels, le nombre de PV est en augmentation car les contrôleurs sont de plus en plus impliqués dans des opérations communes avec d'autres services de contrôle et la police. (Belga)

Nos partenaires