Trois sites internet pour apprendre une langue en ligne

17/06/11 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Le Vif

Aperçu des principales "communautés d'apprentissage des langues", qui se distinguent justement des outils d'e-learning développés par des écoles de langues par leurs aspects communautaires et bénévoles.

Trois sites internet pour apprendre une langue en ligne

© Thinkstock

LiveMocha.com

Fondée en 2007 dans la banlieue de Seattle (Etats-Unis), LiveMocha.com s'autoproclame "plus grande communauté d'apprentissage des langues", avec près de 10 millions de membres dans 200 pays. Le site propose les 6 principales langues européennes (anglais, espagnol, portugais, italien, allemand et français), ainsi que le turc, le polonais, le chinois, le japonais et le hindi. LiveMocha aime se présenter comme le "challenger" de Rosetta Stone, un éditeur de logiciels et de méthodes d'études des langues, qui offrirait les mêmes résultats pour un coût plus de dix fois moindre. Michael Schutzler, CEO de LiveMocha, a fait ses armes chez Monster.com, et Classmates.com, un réseau social précurseur de Facebook. La start-up est appuyée par des fonds de capital-risque de renom comme Maveron (eBay, Groupon, etc.).

Prix : de 10 à 25 euros par mois, selon les niveaux.

Busuu.com

Fondée en 2008 à Madrid par deux étudiants entrepreneurs viennois, Busuu compte près de 3 millions d'adeptes et espère doubler ce chiffre d'ici à la fin de l'année, ce qui en fait la plus grosse communauté d'apprentissage de langues originaire d'Europe. Revendique 10 000 utilisateurs quotidiens. Propose les 6 principales langues européennes, ainsi que le polonais et le turc. Busuu a remporté en 2010 le classement du magazine Red Herring des sociétés européennes les plus innovantes.

Prix : gratuit pour niveau élémentaire, 10 euros par mois pour un abonnement Premium de 6 mois.

Babbel.com

Fondée à Berlin en 2008, Babbel revendique plus d'un million d'inscrits. Le site propose les 6 principales langues européennes, plus le suédois. La start-up bénéficie de soutiens financiers privés et publics, notamment du Fonds structurel européen. Babbel veut se distinguer par la haute interactivité de ses applications, par ailleurs déjà disponibles sur iPhone, iPod et iPad.

Prix : entre 6 et 10 euros par mois, selon la durée de l'abonnement.
Olivier Fabes

En savoir plus sur:

Nos partenaires