Tribunal pour la Sierra Leone: jugement en appel contre Charles Taylor le 26 septembre

27/08/13 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Le Vif

(Belga) Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) a annoncé mardi qu'il rendra le 26 septembre à La Haye son jugement en appel contre l'ex-président du Liberia Charles Taylor, condamné à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Tribunal pour la Sierra Leone: jugement en appel contre Charles Taylor le 26 septembre

Les juges "rendront leur jugement dans le cadre du procès contre l'ancien président du Liberia le 26 septembre à 11H00", a annoncé le tribunal dans un communiqué. Charles Taylor, 65 ans, avait été reconnu coupable le 26 avril 2012 d'avoir soutenu, en échange de diamants, les rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF) lors de la guerre civile en Sierra Leone qui avait fait 120.000 morts entre 1991 et 2001. Il avait été condamné en juillet 2012 à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. La défense de Charles Taylor, président du Liberia de 1997 à 2003, tout comme le bureau du procureur, avaient interjeté appel de cette décision. Le procureur avait demandé lors des plaidoiries 80 ans de prison pour M. Taylor, premier ex-chef d'État condamné par la justice internationale depuis le tribunal militaire de Nuremberg qui avait jugé les responsables nazis après la Seconde Guerre mondiale, mais les juges avaient estimé cette sanction "excessive". La défense de M. Taylor, qui avait plaidé non coupable, estimait, elle, que les juges avaient commis des erreurs de droit en se basant sur des "preuves par ouï-dire non corroborées" et en ne réussissant pas à évaluer la crédibilité des sources de ces informations. M. Taylor avait, selon les juges, "aidé et encouragé" une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, dans le but d'exploiter ses diamants, pendant une guerre civile marquée par de nombreux actes de cannibalisme et mutilations. (Belga)

Nos partenaires