Tram: l'opposition liégeoise réservée quant à l'avis favorable du Collège échevinal

26/09/13 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Le Vif

(Belga) Les partis d'opposition liégeois émettent des réserves quant à l'avis favorable assorti de conditions présenté par le Collège communal jeudi dans le cadre du projet de tram, ressort-il de réactions recueillies dans la foulée.

Tram: l'opposition liégeoise réservée quant à l'avis favorable du Collège échevinal

Le MR, par la voix du conseiller Louis Maraite, s'est interrogé sur le financement d'une suppression des caténaires entre certaines stations. Il estime que l'option "caténaires au sol" est très coûteuse et que les conditions de la Ville risquent d'avoir peu de poids face aux arguments budgétaires. Sarah Schlitz, conseillère communale Écolo, a regretté que la Ville "émette des propositions sur des dossiers qu'elle n'arrive pas elle-même à concrétiser. Elle a par exemple réclamé d'augmenter le nombre de parkings pour vélos aux stations. Elle en demande 300 à 400 alors qu'elle n'est pas capable d'en créer plus de 3." Le conseiller communal François Schreuer (Vega) a déploré que les remarques relatives à une modification du tracé n'aient pas été prises en compte. "En définitive, il n'aura jamais été possible de débattre de la question la plus essentielle à propos de ce tram: savoir par où il doit passer". L'opposition s'est également inquiétée de l'incidence sur les flux automobiles qui seront "un vrai cauchemar", selon Louis Maraite. Écolo juge que l'offre en parkings relais est insuffisante et craint que les voitures continuent à transiter par le centre historique. Enfin, François Schreuer estime qu'un plan de mobilité à l'échelle de l'agglomération liégeoise devrait être mis en place et considère que les liens entre les chemins de fer et le tram restent le "grand point faible" du projet. (Belga)

Nos partenaires