Thaïlande - L'opposition s'installe pour son blocage annoncé de Bangkok

12/01/14 à 18:47 - Mise à jour à 18:47

Source: Le Vif

(Belga) Les manifestants réclamant la chute du gouvernement thaïlandais ont commencé dimanche soir le blocage d'avenues de Bangkok, en préparation de leur vaste opération de "paralysie" de la capitale annoncée pour lundi.

Thaïlande - L'opposition s'installe pour son blocage annoncé de Bangkok

Les opposants au gouvernement, qui ont été jusqu'à plus de 150.000 dans les rues ces deux derniers mois, ont promis de prolonger leur opération de paralysie jusqu'à la "victoire". Les autorités ont de leur côté prévenu qu'elles étaient prêtes à déclencher "l'état d'urgence" si des violences se produisaient à Bangkok, où près de 20.000 policiers et soldats seront mobilisés. Les manifestants ont rassemblé leurs équipements dimanche autour du principal site où ils campaient depuis plus de deux mois, avant de se répartir vers les sept points stratégiques qu'ils prévoient de bloquer lundi. En fin de journée dimanche, ils bloquaient déjà deux carrefours majeurs dans le centre-ville. Ils ont promis d'empêcher les fonctionnaires et les responsables gouvernementaux de travailler et de priver certaines administrations d'électricité. "Demain sera une nouvelle page de l'histoire de notre combat (...) et nous gagnerons", a déclaré le meneur des manifestants Suthep Thaugsuban dimanche soir. "Nous ne ferons aucun compromis ni n'accepterons aucune offre de négociations". Les protestataires réclament le départ du gouvernement de Yingluck Shinawatra, qui cristallise le ressentiment accumulé par l'opposition contre son frère Thaksin. Celui-ci l'a précédée dans ses fonctions de Premier ministre et continue de diriger la Thaïlande à travers elle malgré le coup d'Etat dont il a été victime en 2006, selon l'opposition. (Belga)

Nos partenaires