TC Tournai - Peine de travail pour un sourd et muet rebelle

04/03/14 à 18:20 - Mise à jour à 18:20

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné mardi Johnny H. à une peine de travail de 80 heures (ou quatre mois de prison) pour des faits de rébellion envers les force de l'ordre. Sourd et muet, le jeune homme avait tenté d'expliquer aux policiers, avec de grands gestes, qu'il avait voulu mettre fin à une bagarre dans un café. Croyant avoir affaire à un fou en état d'ivresse, les policiers l'ont emmené manu militari au commissariat, avant de se rendre compte de son handicap.

Le 28 octobre 2012, une patrouille de la police de Tournai a été appelée pour une bagarre au sein d'un café situé sur la place Crombez, en face de la gare de Tournai. Quand ils sont entrés dans le café, un homme poussait des cris et faisait de grands gestes. Il tentait de leur expliquer qu'il avait essayé de séparer deux hommes, mais les policiers ignoraient qu'ils étaient face à un individu sourd et muet. L'homme a été emmené manu militari au commissariat et il a brisé, d'un coup de tête, la vitre d'un véhicule de police. Il n'a cependant pas été condamné pour ce fait, mais bien pour rébellion lors de son interpellation au café. Le parquet avait dans un premier temps fait une proposition de transaction financière au jeune homme, à laquelle celui-ci n'avait pas répondu, à cause d'une incompréhension avec son administrateur de biens. C'est pourquoi il a été poursuivi. Il avait déjà écopé d'une peine de travail pour avoir porté des coups à sa compagne, également sourde et muette. (Belga)

Nos partenaires