Symposium à Bruxelles à l'occasion de la Journée Internationale de la Vie Sauvage le 03/03

28/02/14 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

(Belga) La première Journée Internationale de la Vie Sauvage sera organisée ce lundi 3 mars, annonce vendredi le World Wildlife Fund (WWF) dans un communiqué. En Belgique, cet événement prendra la forme d'un symposium organisé au Musée royal des sciences naturelles à Bruxelles où durant toute la journée le thème de la vie sauvage sera mis à l'honneur, précise Gwendoline Viatour, responsable communication au WWF Belgique. Ce sera aussi l'occasion de mettre en valeur le 30e anniversaire, en Belgique, de la Convention internationale sur le commerce illégal des espèces sauvages (Cites), laquelle a pour mission de s'assurer que le commerce international ne menace pas la survie des espèces.

Le but de la journée est d'attirer l'attention du public sur la beauté de la faune et la flore sauvage mais aussi sur ce qui les menace. Quarante-six pays se sont engagés le 13 février dernier via la "Déclaration de Londres" à lutter contre le commerce illégal et le braconnage des espèces, rappelle le WWF. Ce texte reprend des mesures pour lutter contre le commerce illégal des espèces sauvages et renforcer les lois contre ce commerce, ainsi que pour sensibiliser les consommateurs en Asie et diminuer la demande en produits issus d'espèces menacées. Le commerce illégal des espèces sauvages constitue une grave menace pour la vie sauvage, notamment pour les rhinocéros et éléphants en Afrique. Le WWF estime que ce commerce génère 19 milliards de dollars par an. Le nombre de rhinocéros braconnés pour leur corne est passé de quelques dizaines en 2007 à 1.004 en 2013. En ce qui concerne les éléphants, 25.000 ont été tués pour leur ivoire en 2011 et 22.000 en 2012. A ce rythme, d'ici une génération, les rhinocéros et éléphants sauvages auront disparu d'Afrique. Quant aux tigres, il n'en subsiste que 3.200 à l'état sauvage contre 30.000 il y a 40 ans. Le Népal, qui célèbre une année complète sans aucun braconnage de rhinocéros, d'éléphants ou de tigres, constitue par contre une lueur d'espoir. (Belga)

Nos partenaires