Suspension probatoire pour une mère qui avait empoisonné ses enfants

21/05/13 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Bruges a accordé la suspension probatoire à une femme de 36 ans qui était poursuivie pour avoir empoisonné ses enfants en 2011. Cynthia V. avait administré à son fils de 13 ans et sa fille de 3 ans des somnifères avant d'en absorber également. Elle avait finalement appelé les secours après son geste.

A l'époque des faits, Cynthia V. travaillait comme gardienne à la prison de Bruges. Elle était tombée amoureuse d'un de ses collègues, qui ne partageait toutefois pas ses sentiments. Elle était par ailleurs confrontée à des problèmes financiers et était alcoolique. Dans la nuit du 16 au 17 décembre 2011, la mère, ne voyant plus d'autre issue, avait empoisonné ses enfants avant d'ingurgiter une grande quantité de somnifères. Elle avait appelé les secours juste avant de perdre connaissance. Les deux enfants et leur mère avaient été hospitalisés dans un état critique mais leur état s'était rapidement amélioré. La défense avait plaidé en faveur de la suspension de la peine sous conditions, une requête suivie par le tribunal. Cynthia V. devra cependant payer 2.500 euros de dommages et intérêts à chacun de ses enfants et devra aussi payer les frais de justice, évalués à 5.500 euros. (Belga)

Nos partenaires