Suspension du prononcé pour l'ex-madame Bisconti, qui avait vidé la maison du joueur

07/01/14 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Le Vif

(Belga) La Cour d'appel de Liège a octroyé mardi la suspension du prononcé pour une durée de 2 ans à l'ex-épouse du footballeur Roberto Bisconti. Dans le cadre d'une séparation délicate et de pensions alimentaires impayées, cette dame avait décidé de vider la maison du joueur pour s'emparer des meubles et des vêtements qui s'y trouvaient.

Le papa de l'ex-madame Bisconti, qui avait accompagné sa fille dans son expédition dans la maison de Neupré occupée par le joueur, a également bénéficié de la suspension du prononcé pour une durée de 2 ans. A l'époque des faits, l'ancien Standardman évoluait dans un club grec. La séparation des époux Bisconti avait fait l'objet de nombreuses procédures. Le joueur avait toujours refusé de payer les pensions alimentaires de ses enfants et prétendait être ruiné. En septembre 2013, il a finalement été condamné pour avoir organisé son insolvabilité. En 2008, son ex-épouse avait elle-même réagi aux obligations financières non-remplies en entrant par effraction dans la maison du joueur pour s'emparer des quelques biens qui y étaient. Elle souhaitait de cette manière faire pression sur Roberto Bisconti. (Belga)

Nos partenaires