Succession royale - Peu d'interventions à cause de la chaleur

21/07/13 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Le Vif

(Belga) Les secouristes de la Croix-Rouge ont procédé, dimanche, à 85 petites interventions, majoritairement dues à la chaleur, et à deux évacuations pour une suture et un problème gynécologique, selon le bilan effectué à 16 heures, communiqué par la porte-parole de la Croix-Rouge Belgique.

Succession royale - Peu d'interventions à cause de la chaleur

Le dispositif en place a été augmenté par rapport aux années précédentes. Il est passé d'environ 215 à 250 secouristes déployés à l'occasion de la succession royale, au motif que l'abdication et la passation de pouvoir ont fait démarrer les festivités plus tôt qu'à l'accoutumée. Trois postes de soins permanents, ont été installés, de 10h à minuit, au parc royal, à la place Royale et à la place Poelart. Quatre postes de soins supplémentaires seront ajoutés pour le défilé, de 17h à 18h, dont un à l'arrière de la tribune officielle. La protection civile a également augmenté de 40% le volume d'eau délivré gratuitement. Quinze jeunes formés par la Croix-Rouge sont allés leur prêter main forte pour distribuer les berlingots d'eau. Pour une température moyenne de 31°C, la porte-parole estime qu'il y a eu peu d'interventions cette année. "Les secouristes réalisent, en moyenne, 125 à 150 interventions, chaque année, lors de la fête nationale. Avec 85 interventions à 16 heures, on peut considérer que la journée a été calme. En comparaison, on avait déjà dénombré plus 1.100 interventions, vendredi midi, pour le festival de Dour et on vient de dépasser les 3.000 interventions". (Belga)

Nos partenaires