Soudan du Sud - Cinq morts dans des affrontements entre rebelles et armée

28/01/13 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Le Vif

(Belga) Au moins cinq personnes ont été tuées au Soudan du Sud, dans l'Etat instable de Jonglei (est), dans des affrontements entre l'armée et des rebelles, ont affirmé lundi des responsables sud-soudanais et des habitants.

Soudan du Sud - Cinq morts dans des affrontements entre rebelles et armée

Les affrontements ont éclaté dimanche dans la ville reculée de Pibor, où une délégation du gouvernement était venue négocier avec des rebelles. Le marché de la ville a été incendié, et des centaines de civils ont pris la fuite. "Des tirs sont partis de partout", a raconté John Tubuwa, un prêtre membre de la délégation gouvernementale. Selon le porte-parole de l'armée sud-soudanaise, Philip Aguer, un soldat et un rebelle, qui étaient là pour négocier, ont été tués. Des habitants ont de leur côté affirmé que trois civils avaient trouvé la mort. Le bilan pourrait encore s'alourdir, "nous sommes en train de chercher les morts et blessés, " a mis en garde un habitant, Peter Gazulu, par ailleurs ex-commissaire aux droits de l'Homme du comté de Pibor. La ville était pour l'instant calme, a-t-il ajouté, racontant qu'un vieil homme avait été brûlé vif dans sa maison. Les Casques bleus de l'ONU, qui ont une base à Pibor, ont indiqué que "un grand nombre, peut-être des milliers, de civils" avaient trouvé refuge dans leur camp. Médecins sans frontières (MSF) a indiqué avoir soigné quatre personnes blessées par balle. Les rebelles impliqués dans les affrontements se seraient depuis enfuis dans le maquis entourant Pibor. L'Etat de Jonglei, situé dans l'est du jeune Soudan du Sud, est régulièrement le théâtre d'affrontements ethniques, et combats entre rebelles et armée. (MUA)

Nos partenaires