SNPS dénonce un "hold-up" de la ministre de l'Intérieur sur le Service social de la police

10/06/13 à 04:39 - Mise à jour à 04:39

Source: Le Vif

(Belga) Le Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) affirme lundi, dans un communiqué, que la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet compte "extorquer le Service social de la police intégrée pour faire encore et encore des économies sur le budget de la police fédérale". Le syndicat a déposé un préavis de grève.

SNPS dénonce un "hold-up" de la ministre de l'Intérieur sur le Service social de la police

"Alors que la loi fixe les subventions et cotisations octroyées annuellement, tant par la police fédérale que de la police locale, au Service social, la ministre de l'Intérieur va les diminuer de 75%", dénonce le SNPS. Une décision qui reviendrait à "économiser 2.523.000 euros sur le dos des collègues les plus démunis. Un hold-up 'structurel' qui va mettre à mal les missions fondamentales du Service social que sont les aides sociales, psychosociales, administratives voire financières au profit des bénéficiaires actifs et pensionnés des services de police...", ajoute le syndicat. Le SNPS annonce avoir déposé un préavis de grève pour dénoncer, entre autres, les problèmes budgétaires au sein de la police fédérale. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, réagit lundi dans les pages des éditions de Sudpresse à cette annonce. Selon elle, une réunion est prévue mercredi. Si elle ne nie pas que la piste du fonds social soit envisagée, elle insiste que "rien n'est décidé". (Belga)

Nos partenaires