Simonet relance l'allongement de la formation des instituteurs

03/09/12 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (cdH) relance, dans des entretiens accordés à plusieurs media, l'idée d'un allongement de la formation des instituteurs de trois à cinq ans.

La proposition n'est pas neuve, puisqu'elle figure dans l'accord du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle relève en outre de la compétence du ministre de l'enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt. Mais Mme Simonet, qui estime être "en quelque sorte sa cliente", entend remettre l'accent sur ce dossier. Outre le coût de la mesure, estimé à 500 millions d'euros principalement en raison des revalorisations barémiques qui y seraient associées, l'allongement de la durée de la formation présente des inconvénients, reconnaît la ministre. Elle évoque le risque de décourager les jeunes d'entreprendre des études et des tensions possibles en raison de salaires différenciés. Marie-Dominique Simonet y est néanmoins favorable pour améliorer la formation des instituteurs. Elle envisage une première année "plus générale, où il y aurait des stages d'observation pour éviter de découvrir trop tard qu'on s'est engagé dans la mauvaise voie". La dernière année serait consacrée à des stages rémunérés. Dans les rangs de l'opposition, Françoise Bertieaux (MR) n'est pas opposée à la mesure. Les études PISA et McKinsey ont montré que que l'enseignement était meilleur dans les pays où le statut socio-économique des professeurs était plus attractif, a-t-elle souligné dans Matin Première (RTBF). Elle égratigne toutefois Marie-Dominique Simonet, qui "manque de souffle" dans ses interviews de rentrée en se limitant à remettre au goût du jour un vieux dossier. M. Bertieaux répète par ailleurs ses critiques contre le décret inscriptions, un "amalgame d'idéologies" à l'origine de tensions dans les écoles selon elle. Pour contribuer à créer des places, elle propose de prévoir une mise à disposition de bâtiments d'entreprises privées non-utilisés. (WAE)

Nos partenaires