Sierre: la procédure se poursuit

30/08/12 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Le Vif

(Belga) Cinq mois après les faits, la procédure liée à l'accident de Sierre se poursuit, indique jeudi dans un communiqué le premier procureur du canton du Valais, Olivier Elsig.

Sierre: la procédure se poursuit

Le ministère public suisse a ainsi sollicité le Centre universitaire romand de médecine légale "pour fournir, par l'intermédiaire d'un cardiologue, des précisions sur les conséquences possibles de la pathologie coronarienne détectée chez le chauffeur". Ce dernier souffrait d'une "athérosclérose (accumulation de dépôts graisseux) de l'artère coronaire gauche avec un rétrécissement d'au moins 60 pc, ce qui peut provoquer des troubles du rythme cardiaque voire un infarctus. Il n'existe cependant pas de preuve que cette pathologie ait été à l'origine d'un malaise qui expliquerait la perte de contrôle du car par l'intéressé". Le centre de médecine légale a également "été mandaté pour déterminer si la concentration de paroxétine (antidépresseur) mesurée dans le sang du chauffeur avait pu influer sur son attention, provoquer des effets secondaires, voire des malaises, et si elle était compatible avec l'activité de chauffeur", poursuit la justice. Par ailleurs, le ministère public devrait être en possession, dans les prochains jours, de l'expertise des images des caméras de vidéosurveillance du tunnel, avec modélisation en 3D. "Selon les renseignements déjà communiqués par l'expert, ses conclusions confirmeront les autres mesures et expertises déjà effectuées", assure à ce propos Olivier Elsig. Une analyse des données rétroactives du téléphone portable du chauffeur et des renseignements complémentaires sur celui-ci (antécédents judiciaires, parcours et activités professionnelles) sont enfin attendues. "S'il se confirmait que la seule cause envisageable de l'accident est en lien avec le chauffeur décédé, un classement de la procédure pénale serait alors envisagé", indique enfin le premier procureur. Le 13 mars dernier, l'accident de Sierre a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants, qui revenaient de classes de neige. (PVO)

Nos partenaires