Une gigantesque ville souterraine découverte en Turquie

10/04/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:14

Source: Le Vif

Une gigantesque ville souterraine a été découverte à Nevsehir, dans la région de Cappadoce, en Turquie, rapporte le National Geographic. Elle aurait servi à abriter des milliers de personnes lors d'invasions.

Une gigantesque ville souterraine découverte en Turquie

Illustration : la galerie souterraine de Derinkuyu. © iStock

La région de Cappadoce est déjà connue pour ses "cheminées de fée", ses églises rupestres et ses villes souterraines creusées par les habitants depuis des millénaires, selon le National Geographic.

Mais la ville souterraine découverte à Nevsehir est encore plus spectaculaire. Elle daterait de l'époque byzantine, mais est encore largement inexplorée. Les premières recherches tendent cependant à penser qu'elle pourrait rivaliser avec la ville souterraine de Derinkuyu, également découverte dans la région, qui peut abriter 20.000 personnes. Selon les calculs des géophysiciens, le site ferait près de 460 000 mètres carrés et certains couloirs seraient creusés à 113 mètres sous terre.

Ce sont des ouvriers, occupés à détruire de vieux logements, qui ont fait la découverte de l'entrée du réseau de tunnels en 2013. Les autorités ont alors stoppé les travaux pour lancer des fouilles archéologiques. Le complexe de logements initialement prévu sur le site a été déplacé vers la banlieue.

En 2014, grâce à des machines géo-radars, les chercheurs ont découvert que ces tunnels conduisaient à des espaces de vie, des cuisines, des caves à vin, des chapelles et des équipements destinés à l'extraction d'huile de lin (utilisée pour s'éclairer). Des tas d'objets ont également été décelés par les archéologues : des meubles, des croix en pierre, de la céramique, etc. Cela prouve, selon eux, que la ville souterraine était bien utilisée depuis l'époque byzantine durant la conquête ottomane. Le site semble également être autonome en approvisionnement d'air et d'eau.

Le maire de la ville est enthousiasmé par cette découverte qu'il qualifie "de nouvelle perle" et qu'il souhaite déjà transformer en gigantesque "parc d'attractions d'antiquités" avec des hôtels, des boutiques et un musée.

En attendant, les archéologues doivent continuer de creuser et d'explorer les tunnels. Une entreprise périlleuse, car de nombreuses galeries sont susceptibles de s'effondrer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires