Un test de dépistage du sida en vente libre aux États-Unis

04/07/12 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Le Vif

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé pour la première fois, ce mardi, la vente libre d'un test de dépistage du sida sans aucun contrôle médical.

Un test de dépistage du sida en vente libre aux États-Unis

© Image Globe

La FDA a pris une décision historique en suivant les recommandations du comité consultatif composé de dix-sept experts indépendants.

Ce comité s'était prononcé le 15 mai dernier pour la mise sur le marché de ce test, OraQuick In-Home HIV, du laboratoire américain OraSure Technologies, précise le journal Le Monde sur son site internet.

Un essai clinique a montré que ce test permettait de détecter avec succès une infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) dans 92 % des cas, soit un peu moins que les 95 % recommandés par la FDA.L'OraQuick permet à une personne de collecter un échantillon de sa salive sur ses gencives à l'aide d'un tampon qu'elle place ensuite dans un récipient. Le résultat est visible en 20 et 40 minutes plus tard. Un résultat positif ne signifie pas forcément que la personne est séropositive, mais indique que des tests complémentaires devraient être faits dans un centre médical pour une confirmation.

La FDA précise également qu'un résultat négatif n'est pas non plus une garantie absolue, surtout si le sujet a été infecté au cours des trois mois précédents. Ce test pourrait cependant permettre d'identifier un nombre important de séropositifs qui n'ont pas été diagnostiqués.

Faire un test régulièrement serait le moyen le plus efficace de freiner le nombre des nouvelles infections, qui est d'environ cinquante mille cas par an depuis vingt ans aux États-Unis. De plus, quelque deux cent quarante mille personnes sur les 1,2 million qui sont infectées par le VIH aux États-Unis ignorent qu'elles sont séropositives, selon les centres de contrôle et de prévention des maladies.

Le test sera en vente à partir d'octobre dans plus de trente mille points de distribution aux États-Unis. Interrogée par l'AFP, une porte-parole de la firme Bethlehem, Ashley Buford, a annoncé que le prix de gros était de 17 dollars.

OraSure souligne également dans un communiqué que ce test est identique à celui utilisé depuis des années par les médecins sous le nom de marque OraQuick Advance HIV 1/2 Antibody test.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires