Un livre de physique récolte plus de succès que Fifty Shades of Grey

26/11/15 à 14:57 - Mise à jour à 15:47

Source: De Morgen

Seven Brief Lessons on Physics, son titre ne fait pas rêver et pourtant cet ouvrage de physique supplante les ventes du best-seller Fifty Shade of Grey. Son auteur, l'Italien Carlo Rovelli, est le premier surpris de son succès qu'il tente d'expliquer.

Un livre de physique récolte plus de succès que Fifty Shades of Grey

© DR

A l'origine, cet ouvrage d'introduction à la physique intitulé dans sa version originale Sette brevi lezioni di fisica ne devait connaître qu'un tirage assez modeste: 3000 exemplaires et pas de budget marketing prévu. Mais l'année passée, contre toute attente, le livre a connu un grand succès avec plus de 300 000 exemplaires vendus supplantant même les ventes du bestseller Fifty Shades of Grey, en Italie. L'ouvrage est à ce jour traduit en 28 langues, en français, on le trouve sous le titre Sept brèves leçons de physique.

En 78 pages illustrées de graphiques succincts, son auteur, professeur à l'université d'Aix Marseille II spécialisé en gravité quantique, tente de synthétiser des concepts aussi ardus que la théorie de la relativité d'Einstein, la théorie de la gravité, la mécanique quantique, l'architecture de l'univers, les particules élémentaires, les trous noirs ou encore, les voyages dans le temps.

Carlo ROVELLI

Carlo ROVELLI © HEBDO

Carlo Rovelli explique les raisons de son succès dans les médias. "J'ai pris le parti de l'écrire non pas pour des experts, mais pour le grand public et de me concentrer sur la description de la beauté de la science au 20e siècle. J'ai supprimé tout ce qui pouvait être ennuyant, gardant le minimum", explique-t-il. "Deuxièmement, je ne cache pas le mystère. Quand quelque chose n'est pas clair, c'est que c'est comme ça. Point. Troisièmement, je vais directement au coeur du problème. Un peu comme si on résumait le livre entier de Copernic en ces termes "la terre bouge" ou les explications de Darwin par "nous avons des ancêtres communs avec les animaux et les plantes", peut-on lire sur De Morgen.

Pour le physicien, l'intérêt suscité par la science vient du succès de site comme I Fucking Love Science et de films tel que Interstellar, qui sont, à ses yeux, tout a fait crédibles en donnant des éléments scientifiques fondamentaux. "Ces films attisent la curiosité sur des phénomènes tels que les voyages dans le temps, qui est une question scientifique", commente Rovelli. Il trouve cela "fascinant" de pouvoir faire sourire ses lecteurs quand ils comprennent tout à coup quelque chose. "Je ne veux convaincre personne. La physique fascine et passionne, tout simplement. Si les gens veulent s'y intéresser, j'essaierai de les aider".

Nos partenaires