Un 'double coup de poing' a été fatal aux dinosaures

05/07/16 à 19:51 - Mise à jour à 19:51

Source: Belga

Le long règne des dinosaures n'a pas été mis KO d'un seul coup par la chute d'une météorite il y a 66 millions d'années: cet événement a été précédé par un changement climatique lié aux volcans, soulignent mardi des chercheurs.

Un 'double coup de poing' a été fatal aux dinosaures

© iStock

A la fin du Crétacé, les dinosaures non aviaires et les trois quarts des espèces de la planète ont été rayés de la carte. Une extinction de masse dont les causes continuent à faire débat parmi les scientifiques.

Des chercheurs ont cherché à comprendre ce qui s'était passé à ce moment-là sur l'île Seymour, située dans l'Antarctique.

Dix des 24 espèces de mollusques présentes sur l'île se sont évanouies bien avant la chute de la météorite sur le Yucatan (Mexique), souvent présentée comme la grande responsable de l'éradication des dinosaures, souligne une étude.

La disparition de ces dix espèces est concomitante des immenses éruptions volcaniques du Deccan (ouest de l'Inde), qui ont provoqué le rejet d'énormes quantités de cendres, de poussières mais aussi de dioxyde de carbone dans l'air, selon cette étude parue dans Nature Communications.

L'extinction des 14 autres espèces de mollusques est en revanche contemporaine du moment où la Terre a été frappée par cet objet venu du ciel, à la fin du Crétacé. L'impact a lui aussi a déclenché un réchauffement climatique.

"Nous avons établi que les extinctions de masse de la fin du Crétacé avaient été provoquées par une combinaison d'activité volcanique et de l'impact de la météorite, assénant un +double coup de poing+ aux dinosaures", indique Sierra Petersen de l'Université du Michigan (Etats-Unis), co-auteur de l'étude.

Nos partenaires