Travailler en musique, efficace ?

18/05/16 à 10:02 - Mise à jour à 10:01

Source: Le Vif/l'express

Un étudiant penché sur son syllabus, un casque sur les oreilles : la scène est courante dans les bibliothèques. La musique adoucit les moeurs mais aide-t-elle vraiment à se concentrer ? A certaines conditions, nous disent les experts.

Dans son ouvrage Pourquoi Mozart ? paru en 1991, le psychologue et médecin ORL Alfred Tomatis faisait état d'une séduisante théorie. Son nom ? L'"effet Mozart". Selon le clinicien, la musique du compositeur aurait un impact positif sur des sujets touchés par des troubles du développement, produisant un état émotionnel les rendant temporairement plus réceptifs. Deux ans plus tard, Frances Rauscher, musicien et psychologue à l'université de Whoshoa (Etats-Unis), et Gordon Shaw, physicien à l'université d'Irvin, publient à leur tour un article dans lequel ils démontrent l'augmentation temporaire des performances de quelques 36 étudiants ayant écouté la Sonate en ré majeur pour deux pianos K. 448 de Mozart.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires