'The Big One': Le méga tremblement de terre est-il pour bientôt ?

21/04/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:41

Source: Knack

Les tremblements de terre qui ont frappé le Japon et l'Equateur à quelques d'heures d'intervalle font craindre qu'il se trame quelque chose de particulier sous la croûte terrestre. Mais est-ce bien le cas ? Quel est le risque d'un mega-séisme ?

'The Big One': Le méga tremblement de terre est-il pour bientôt ?

© Reuters

Deux tremblements de terre meurtriers ont secoué la terre à quelques heures d'intervalle. On aurait tendance à penser que les deux évènements sont liés, mais ce n'est pourtant pas le cas.

Le Japon et l'Equateur se trouvent sur ce qu'on appelle "la ceinture de feu du Pacifique", un croissant qui s'étire autour de l'océan Pacifique et où le risque de tremblement de terre est plus élevé qu'ailleurs, car la plaque australienne bouge chaque année de 6 centimètres sous la plaque eurasienne. Près de 90 % des tremblements de terre ont lieu dans cette région.

Des tremblements de terre d'une force entre 7.0 et 7.9 sur l'échelle de Richter, qui en compte 10, se produisent en moyenne une quinzaine de fois par an. Que deux ait lieu pratiquement le même jour est improbable, mais pas impossible. D'autant plus que certains tremblements de terre passent relativement inaperçus, car ils touchent des régions reculées ou des fonds marins n'occasionnant au passage que peu de dégâts.

Ce qui est par contre lié, ce sont les secousses secondaires qui suivent un tremblement de terre. C'est aujourd'hui le cas. Des glissements de terrain peuvent aussi se produire dans la région.

Méga séisme: Le Népal n'était qu'un avant-goût

Même si ces séismes "jumeaux" n'ont donc rien d'inquiétant en soi, le risque n'est pourtant pas négligeable. Les experts mettent en garde depuis longtemps contre un méga-séisme. Celui-ci n'aurait rien d'un imaginaire scénario catastrophe. Le tremblement de terre qui a frappé le Népal ne serait qu'un petit avant-goût de ce qui attend la région. En effet, " Nous savons qu'un nombre important d'énergies terrestres se sont accumulées dans cette région à cause des frictions entre deux plaques. Celles-ci pourraient provoquer, en se libérant, un tremblement de terre, ou une série de tremblement de terre, d'une force supérieur à 8 sur l'échelle de Richter" dit Harsh K Gupta, directeur du National Geophysical Research Institute d' Hyderabad dans l'Indian Express.

'The Big One': Le méga tremblement de terre est-il pour bientôt ?

© Reuters

Si cette énergie accumulée cherche une échappatoire, il pourrait en résulter un tremblement de terre 32 fois supérieur à celui qui a eu lieu au Népal.

Et puis il y a aussi la Californie qui se trouve sur cette même ceinture de feu et la faille de San Andreas. Celle-ci est située le long de la côte californienne et sépare la plaque du Pacifique de la plaque américaine qui se trouve à l'intérieur des terres. Elle est longue de 1300 kilomètres et divisée en plusieurs secteurs. La section nord a déjà été touchée par un séisme d'une magnitude de 8,2 en 1906. Il a détruit San Francisco. Un tel séisme se produisant environ tous les cent ans, il y a 62% de chances pour qu'un nouveau se produise avant 2032 selon Atlantico. C'est même probable que celui-ci ait lieu dans la prochaine décennie selon le sismologue américain James Dolan de The University of Southern California.

Prédiction

Mais il n'y a pas que la faille de San Andreas. Il y a aussi la faille de Cascadia, découverte il y a peu de temps. Celle-ci court entre la Californie du Nord et Vancouver. Elle n'est pas moins dangereuse que sa plus renommée cousine selon un article publié dans The New Yorker.

Selon des prédictions a minima (lire en dehors des périodes touristiques) celui qu'on a baptisé 'The Really Big One' pourrait faire 13.000 morts et 27.000 blessés, ainsi que des milliers de réfugiés. La peu rassurante nouvelle est qu'un tel évènement arrive en moyenne tous les 230 ans et que le dernier tremblement de terre remonte à 311 ans (ce qu'on a appelé le grand tremblement de terre de Cascadia) . Celui-ci a provoqué un tsunami de 10 mètres de haut et a fait baisser la ligne côtière de 1 à 2 mètres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires