Tabagisme : des paquets de cigarettes sans logo

02/05/11 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Le Vif

Exit les images chocs imprimées sur les paquets de cigarettes, changement de cap pour la prévention contre le tabagisme : une loi veut des paquets neutres.

Tabagisme : des paquets de cigarettes sans logo

© EPA

Les marques de cigarettes s'étant vu interdire depuis le 1er janvier 1999, de promouvoir leurs produits par la publicité, elles ont trouvé la parade : attirer l'oeil de leur cible en jouant sur l'apparence des paquets, devenue dès lors plus sexy ou virile, selon. Alors les autorités sanitaires de certains pays leur ont imposé d'afficher une photo choc ainsi qu'un message clair dissuasif comme le célèbre "fumer tue". Les prix ont également augmenté pour le consommateur.
Pourtant, les jeunes ne paraissent pas prendre conscience des dangers des cigarettes sur leur santé. Une étude réalisée en 2008 par IPSOS révélait qu'un tiers des hommes entre 15/24 ans fument quotidiennement, ainsi que 2 femmes sur 10 dans la même tranche d'âge.

La députée Catherine Fonck (DDH) réagit en déposant une proposition de loi applicable au plus tard le 1er janvier 2013. Elle vise à instaurer un paquet de cigarettes neutre, moins "tendance". Seuls y seront inscrits le nom de la marque, le type de produit et sa composition (teneur en goudron, pourcentage de nicotine et de monoxyde de carbone), les avertissements sanitaires, la quantité de produits ainsi que ses éléments de traçabilité.

Cinq études scientifiques (belge, française et britannique) ont démontré que l'emballage constituait l'un des "quatre critères" constitutifs de la décision d'achat d'un paquet de cigarettes. Ce qui exaspère le plus les pouvoirs sanitaires, c'est que les maladies engendrées par la consommation de tabac sont évitables par nature. En plus de constituer la principale cause du cancer du poumon (5000 nouveaux cas chaque année en Belgique), le tabac aggrave les conséquences d'autres maladies et serait responsable de plus de 20 000 décès prématurés par an dans notre pays.

Cette initiative législative bénéficie du soutien de la Fondation contre le Cancer et de l'Association of European Cancer League. Une mesure que l'Australie a déjà prévu d'appliquer dès 2012.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires